25 juin 2021 – 3 minutes de lecture
KISIO – Maria Lucia

L’information voyageurs, cœur du MaaS

L’information voyageurs, cœur du MaaS

Article repris du magazine MOBILY-CITES

Par : Camille VALENTIN

Pages #18 et #19

Immersion avec Malik Chebragui, Directeur produits Navitia

Toute la valeur du MaaS (Mobility as a Service) repose sur la fiabilité des informations qu’il parvient à donner et sur l’accès simplifié à la mobilité qu’il peut garantir. En effet, combien de fois nous est-il arrivé de ne pas comprendre comment trouver les informations nécessaires pour voyager en bus ? De ne pas savoir comment et où acheter un billet ?  Ou simplement trouver le bon arrêt ? Nous faisons avec les moyens du bord et avec l’information que l’on a (ou pas). Et quand on y réfléchit, il est probable que nous voyagerions mieux (plus rapidement, moins cher, en polluant moins, avec plus de confort) si nous avions toute l’information dont nous avons besoin, en poche.

Partie émergée de l’iceberg, les « appli MaaS » améliorent notre capacité à nous déplacer simplement parce qu’elles nous soulagent de la complexité du transport lui-même, nous permettant de choisir entre différentes options pour nous déplacer du point A au point B. Partie immergée de l’iceberg, les données d’information voyageur forment le cœur du réacteur, permettant aux intégrateurs de MaaS de combiner plus facilement des offres de transport à la fois publiques et privées ; et aux acteurs publics de soutenir leur politique mobilité.

Sur les pas de Navitia, plateforme d’information voyageurs multimodale et intermodale 

Bien plus qu’un calculateur d’itinéraire d’une ville donnée, Navitia est une plateforme d’information voyageurs complète qui adresse tous les besoins de déplacement d’un point A à un point B quelque que soit le mode – privé ou public – et le territoire : à la fois les mobilités longue distance avec la SNCF, les mobilités du quotidien à l’échelle urbaine, interurbaine ou régionale avec les réseaux Keolis ou les AOM, le Mass transit dans les zones très denses comme avec Transilien ou Île-de-France Mobilités, ainsi que les zones peu denses ou transfrontalières comme pour l’Eurorégion Nouvelle-Aquitaine Navarre Euskadi.

Navitia intègre aujourd’hui la quasi-totalité des données de Transport Public en France, grâce à ses clients et également grâce aux données de transport disponibles en opendata sur le point d’accès national Transport Data Gouv. C’est une veille permanente à la recherche de nouvelles données. Ces données collectées, nous les mettons en qualité, nous les enrichissons et nous les injectons dans notre plateforme pour que d’autres puissent les réutiliser. Parfois nous sommes amenés à créer des données dans le bon format quand personne ne l’a fait. C’est le cas pour les données maritimes des ferries en Corse et d’autres au Pays basque pour relier la France à l’Espagne en navette maritime. Les données horaires des ferries pour la Corse permettent à certains acteurs de calculer un itinéraire porte-à-porte entre n’importe quel point géographique du Continent vers une destination de vacances sur l’Ile de beauté. On pense aux applications MaaS nationales comme l’Assistant SNCF ou Mappy.

Temps réel, théorique, info trafic, plans de transport adaptés de la SNCF, prédictif…tous les types de données sont pris en compte ! Au-delà des données transport, ce sont aussi les données géographiques (adresses, points d’intérêt, infrastructures de mobilité) et d’accessibilités qui font l’objet d’une grande attention. C’est par exemple le cas à Rennes sur le réseau Star où vous pouvez calculer un itinéraire 100% accessible. Nous avons aussi intégré les données de disponibilité des ascenseurs et des escaliers mécaniques en temps réel sur le réseau TCL pour le Sytral à Lyon.

Et bien sûr, Navitia intègre aussi le calcul tarifaire et l’empreinte carbone. La plus-value consiste surtout à les rendre complémentaires à l’utilisation des transports en commun et à proposer ainsi une information de qualité aux voyageurs.

La force de Navitia est d’intégrer des calculateurs externes spécialisés comme Here et Geovelo. Pour une performance optimale, Vahlala est embarqué comme calculateur par défaut pour le vélo, la marche et la voiture (utilisé notamment dans les Tesla). Navitia s’interface également avec des solutions de nouvelles mobilités comme le Transport à la demande – c’est le cas de Padam mobility, pour le réseau Ilévia à Lille ; ou des solutions de covoiturage dynamique comme Klaxit, Karos, BlaBlaCar en Région Centre Val de Loire ou bientôt Mobicoop à Rennes, à travers la plateforme de covoiturage bretonne OuestGo.

D’autres intégrations dans le domaine des micro-mobilités sont à venir, pour nous la perspective d’une hyperpersonnalisation de l’information, avec un calculateur multi-critère et toujours le transport en commun pour colonne vertébrale ! 

Une culture résolument ouvert et collaborative 

« Ouvrir les données de mobilité », on en parle beaucoup depuis la Loi Lemaire pour une République numérique. Et la LOM encouragera les retardataires à passer à l’action. Mais si les données sont de plus en plus publiées en open data, les systèmes, eux, restent propriétaires et fermés. Parce que nous considérons que l’information voyageurs est un bien commun, qu’elle sert l’intérêt général en facilitant l’accès à un service public de qualité, nous avons une approche bien plus « holistique » de l’ouverture de ces données.

Depuis 2013, Navitia est open source et concrètement ça change pas mal de chose ! Il garantit ainsi l’indépendance technologique de
ses utilisateurs et défend leur souveraineté numérique. Mieux, grâce aux kits de développement développement (SDK / Software Development Kit) que nous mettons à disposition, chacun peut utiliser Navitia très facilement. C’est le cas par exemple du réseau de transport Tisséo à Toulouse. Tisséo utilise Navitia pour diffuser son information voyageurs sur son réseau en totale autonomie. Son équipe technique a téléchargé la version open source de Navitia, l’a installée sur ses propres serveurs et se charge de l’alimenter avec ses propres données.

Aujourd’hui, Tisséo est l’un des contributeurs les plus importants de Navitia. Son équipe technique a ainsi développé la fonctionnalité « intégration du temps d’embarquement » pour gérer son offre de transport à la demande, fonctionnalité dont peuvent profiter l’ensemble des clients Navitia. L’accès à l’innovation est ainsi facilité pour de nombreux acteurs, dans le transport (Mappy, MyBus, Latitude Cartagène, Parking Map…) mais pas que ! Vous retrouverez les widgets Navitia dans les sites et les applications des restaurateurs, d’acteurs de l’immobilier (comme JLL), des universités (Normandie), et même de sites de rencontre ! Parce que la mobilité est au cœur de notre quotidien, de nos échanges, de nos liens sociaux et économiques !

+ 11 000 développeurs qui l’utilisent
+ 8 Mds de requêtes / an sur la plateforme
+ 1 md d’itinéraires calculés / an
+ 100 réseaux de transports clients en France
+ 600 jeux de données transport du monde entier disponibles en opendata

Cet article pourrait également vous intéresser : Mobilités partagées dans les champs