28 juin 2021 – 3 minutes de lecture
KISIO – Maria Lucia

Comptabiliser l’affluence des bus en temps réel au temps du Covid

Comptabiliser l’affluence des bus en temps réel au temps du Covid

Article repris du magazine MOBILY-CITES

Par : Grégoire HAMON

Page #26

Keolis mène une expérimentation pour le compte d’île-de-France Mobilités à Velizy sur l’estimation en temps réel à bord des bus grâce à une borne Wifi.

Comment anticiper l’affluence à l’intérieur des bus à l’heure du Covid ? Keolis mène actuellement une expérimentation d’information voyageurs à Velizy (78) pour le compte d’Île-de-France Mobilités sur le taux d’occupation des bus en temps réel. Depuis la rentrée 2020, deux systèmes de collecte de données ont été testés sur les lignes 40 et 45 – habituellement très fréquentées en période de pointe – qui permettent de relier la zone d’activité yvelinoise au métro M9 et à
la ligne de tramway T2. Le premier système de comptage testé reposait sur la captation de la charge du véhicule, par la mesure du poids à l’essieu, tandis que le second procédé consistait à comptabiliser les traces Wifi des smartphones des usagers. « Après plusieurs mois de tests, nous avons retenu l’option Wifi, car elle nécessite moins de calibrage et donne la meilleure estimation », indique Arnaud Julien, directeur Innovation, Data et Digital chez Keolis.

La solution Wifi est donc testée jusqu’à la fin de l’été 2021 et repose sur la captation des traces Wifi des téléphones grâce à un boîtier DotPulse présent à l’intérieur des bus. Les données sont ensuite envoyées et retraitées pour donner une estimation du nombre de voyageurs à l’intérieur de chaque véhicule, en tenant compte des passagers sans téléphones et ceux en possédant plusieurs (comme les smartphones de société). Les données vont ensuite nourrir un système d’intelligence artificielle qui va permettre de construire un modèle prédictif. « Les données sur le taux d’occupation en temps réel comportent un taux d’erreur quasi nul, tandis que celles sur les prévisions des futurs bus ont un taux de fiabilité observé entre 92 et 100% », souligne Arnaud Julien.

La connaissance des taux d’affluence va d’abord bénéficier aux exploitants, qui pourront faire des ajustements en conséquence, mais également aux voyageurs. Depuis mai 2021, ces derniers ont désormais la possibilité de consulter le taux d’occupation en temps réel des bus sur le site Internet de l’exploitant Phebus,. Le voyageur peut ainsi connaître le taux de remplissage du bus qu’il souhaite prendre, ou les suivants, avec une jauge qui indique si le bus dispose de places assises, debout, ou s’il est saturé. « C’est d’autant plus utile que les dernières analyses réalisées par Keoscopie, l’observatoire de Keolis, montrent que 71 % des utilisateurs considèrent que l’affluence est le premier critère retenu pour le confort du voyage. C’est important pour la réassurance lorsque les voyageurs se trouvent devant le bus, car l’affluence est devenue une préoccupation majeure depuis la pandémie. Mais cela va aussi servir à mieux planifier les déplacements, en suggérant par exemple de décaler son heure de départ ou en proposant des modes de transport alternatif », insiste Arnaud Julien.

Cet article pourrait également vous intéresser : TAD Dynamique : une nouvelle forme de supervision